Acheter un bien immobilier en outre-mer : les 5 règles à savoir

Acheter un bien immobilier en outre-mer : les 5 règles à savoir

La France possède de petites îles en outre-mer où il fait bon vivre. Non seulement le décor est paradisiaque, mais le pouvoir d'achat y est pour la plupart plus accessible. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, acheter un bien immobilier n'est pas exclusivement destiné aux grosses fortunes. Aujourd'hui, sur ces îles, même les petits budgets peuvent y prétendre. Cependant, voici les 5 règles à savoir avant d'investir dans les DOM.

Les pays d'outre-mer

La France possède 12 Pays outre-mer éparpillés sur 3 océans. On les appelle les DOM-TOM ou DROM-COM, qui sont le sigle des départements d'outre-mer. En tant que tel, ces départements sont français. Cependant, ils possèdent une législation qui leur est propre. Vous avez la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres Australes et Antarctiques Françaises.

Ces îles paradisiaques rencontrent quelques problèmes économiques et sociaux que le gouvernement tente de remédier en instaurant de nouvelles lois. Parmi elles, vous avez celle qui concerne la défiscalisation. Elle vise à augmenter les investissements sur les îles en favorisant la création de logement pour les locaux, qui sont pour la plupart à vocation touristique. Un manque qui offre une opportunité alléchante aux contribuables. Mais aussi, un avantage pour les locaux qui peuvent en tirer parti grâce aux emplois et aux infrastructures rentables qu'ils génèrent.

Les 5 règles à savoir sur l'achat d'un bien immobilier en outre-mer

Acheter un bien immobilier en outre-mer n'est pas une transaction simple. Elle nécessite une certaine connaissance sur le sujet, à savoir :

  • En investissant dans l'immobilier locatif neuf sur les territoires d'outre-mer, vous pouvez demander une défiscalisation grâce à la loi Pinel. Cette loi vous permet de mettre votre bien en location pendant 12 ans et de bénéficier d'une réduction d'impôt conséquente allant jusqu'à 32%, selon certaines conditions, par rapport à un investissement en métropole.
  • Le plafond de l'investissement pour bénéficier de la loi Pinel est de 300 000€. L'investisseur pourra profiter pleinement de son bien selon un bail d'au minimum 6 ans, qu'il aura fixé.
  • La loi Girardin est également un moyen d'obtenir une réduction d'impôt. Cependant, elle n'est seulement applicable qu'en outre-mer. Ce dispositif calcule le taux de défiscalisation selon la surface investie et elle devra être mise en location pendant au minimum 5 ans.
  • Avant d'investir, il faudra bien choisir le cadre fiscal car le choix du DROM ou TOM contribuera à déterminer la législation à appliquer. Identifiez au préalable les besoins de la population pour vous assurer que votre bien immobilier va être mis rapidement en location. Trouvez l'emplacement adéquat, idéalement face à la mer et évitez les trop grands espaces, plus difficile à mettre en location.
  • Faites appel à des promoteurs expérimentés dans le domaine et favorisez les constructions qui suivent les normes environnementales.

Demander conseils à un gestionnaire de patrimoine

Augmenter votre patrimoine en investissant en outre-mer exige une certaine connaissance sur les lois et la fiscalité, souvent très complexes. Renseignez-vous en ligne ou auprès de vos connaissances sur les compétences des cabinets spécialisés dans la gestion de patrimoine. ECOFIP, par exemple, est une société reconnue dans l'ingénierie financière et fiscale.

Elle peut vous proposer un conseiller qui saura trouver l'investissement qui vous apportera le maximum de rendement. De plus, ECOFIP dispose de plusieurs filiales établies sur le terrain, capable de vous fournir une meilleure étude de vos projets. Il est essentiel d'avoir un guide dans vos démarches, car un manquement à la procédure pourrait vous faire perdre du temps et de l'argent.